PUBLICATIONS CHEZ L'HARMATTAN



  • Page de présentation des publications chez L'Harmattan


  • 1 - COLLECTION LE LEZARD EN CONVERSATIONS



    AU FOND DE LA MARMITE : L'INTRACULTUREL (ou la construction d'une identité singulière), Philippe Clauzard et Jean-Michel Lucas
    Cette contribution s’intéresse aux détails de l'alimentation réunionnaise pour y observer un marqueur identitaire, fondateur d'une autre manière de comprendre le métissage. Être métis n'est pas nécessairement la somme de plusieurs influences identitaires, mais bien davantage la « fusion » de certaines parties de ces influences en un tout. Être métis sur l'île de La Réunion est à la fois être indien, malgache, chinois, africain et européen à sa façon dans une unité, un « tout-monde » unifié dans un creuset réunionnais, dont nous retrouvons la parfaite illustration dans la cuisine et l'alimentation réunionnaise. Cette intraculturalité de type insulaire dépasse vraisemblablement l'océan indien et se retrouve dans des contrées aux successives vagues de migration, dont l'aspect relativement récent laisse des traces. De nouvelles perspectives éducatives sont à discuter entre pédagogie de l’annulation ou de la compensation avec la prise de conscience d’une identité « tout-monde », ou « diversalité ». Mots-clefs : identité, intraculturel, anthropologie, pédagogie, éducation.


    + INFOS et COMMANDE SUR AMAZON.FR


    Gestes de classe : vers une boussole de l'acte de faire apprendre et apprendre: (comme outil d’inclusion didactique), Philippe Clauzard (Apprendre et former)
    Cet ouvrage reprend en partie des extraits de publications précédentes qui ont été enrichies. Notre objectif est de participer aux débats sur la professionnalisation des enseignants d'enfants et des formateurs d'adultes qui se retrouvent sur la question vive de l'acte de faire apprendre. C'est une préoccupation qui nous a poursuivis pendant nos années de formateur de l'école maternelle à l'université: comment faire efficacement apprendre et s’assurer que l’apprentissage entendu comme conceptualisation d’objets de savoir s’est bien déroulé. Cette question nous a conduits à une investigation théorique et pragmatique. Nous avons vu qu'une cohérence se dégage à la lecture des situations de formation entre généricité et singularité. Ce qui nous a permis de modéliser une forme de boussole de gestes de classe qui guide les ajustements de l’activité en classe, qui permet des diagnostics, des élucidations et des remédiations idoines des situations de classe instables et complexes.


    + INFOS et COMMANDE SUR AMAZON.FR


    L’ANALYSE DU TRAVAIL ENSEIGNANT : quelques cas d’école analysés, Philippe Clauzard (Apprendre et former)
    Cet ouvrage est une compilation de vingt ans de recherches (2002-2022) dans le domaine de la compréhension du travail enseignant, de ses organisateurs essentiels, des gestes employés en classe et plus précisément de la médiation en étude de la langue et de la géométrie avec les utilisations d'artefacts et de facilitateurs pour faire apprendre les élèves. Dans une perspective de professionnalisation, il s’agit de tenter de comprendre le phénomène d’enseignement-apprentissage et de conceptualisation, pour former les nouveaux enseignants comme développer de nouvelles compétences chez les experts. C’est aussi tenter d’utiliser, voire d’hybrider dans le monde scolaire les outils ergonomiques des sciences du travail avec les sciences didactiques pour essayer de tirer quelques leçons de métier à transmettre. Bien sûr, ce ne fut pas une entreprise aisée, elle fut parfois incertaine, chaotique, toujours chronophage mais passionnante. On peut observer un certain nombre d’allers retours, de tâtonnements, voire d’imprécisions ou de redites dans la compilation de ces textes. Toutefois n’est-ce pas le propre de la recherche ?


    + INFOS et COMMANDE SUR AMAZON.FR


    COMPRENDRE L’ACTIVITÉ D’UN ARTISTE PEINTRE, UNE INTELLIGENCE À L’OEUVRE: une enquête analyse du travail; Philippe Clauzard (Apprendre et former)
    Le métier d’artiste peintre repose sur des savoirs et savoir-faire. L’imagination et la sensibilité personnelles ne sont pas tout. Des règles de métier et des savoirs, notamment picturaux, plastiques, optiques, géométriques régissent le travail du peintre. L’existence de règles de métiers, d’une organisation du métier, de schèmes opératoires font qu’être un artiste-peintre est une profession comme une autre. Une intelligence professionnelle est à l’œuvre pour créer un tableau entre singularité stylistique du peintre et généricité de l’activité autour de quelques concepts organisateurs que nous avons tenté d’appréhender selon une méthodologie d’observation et de traitement nécessairement redéfinie. Cela nous a conduits à appréhender l’intelligence d’un « savoir combiner » chez l’artiste peintre une intelligence adaptative avec une intelligence créative, à l’origine du concept pragmatique de « hasard dirigé ». Autant d’éléments pour étayer des activités de formation à la peinture…


    + INFOS et COMMANDE SUR AMAZON.FR

    Préoccupations de professeurs : une école de l'efficacité et de la conceptualisation, (conversations d’autoconfrontation pour analyser le travail enseignant) de PHILIPPE CLAUZARD (Auteur)(Apprendre et former) Format Kindle
    Interroger les professeurs sur leurs préoccupations engage du développement professionnel, au moyen de conversations d’autoconfrontation permettant d’analyser le travail enseignant. Notre étude révèle un tas de petites « choses » qui vont de l’invention de procédures, au réaménagement de règles du métier, de la prise de conscience de « manières » de faire jusqu’à la construction « implicite » de modèles cognitifs, sur l’exercice du métier. Ces modèles sont fortement marqués par des choix personnels, effectués à partir d’un jugement pragmatique sur la situation travail conduisant à des décisions en considération d’un principe d’efficacité. Ce jugement relève de « ce qui compte vraiment » pour les enseignants, actualisé dans l’action du sujet en situation de « faire la classe » selon les conditions du contexte. Se préoccuper des préoccupations visant une efficacité de l’apprentissage, une efficacité de la conceptualisation d’objet de savoir par les élèves participe de la professionnalisation des enseignants au moyen de la constitution d’un inventaire professionnel de leur « faire ». C’est faire œuvre de formation pour les enseignants qu’il est plus que jamais nécessaire de réaffirmer et de défendre.


    + INFOS et COMMANDE SUR AMAZON.FR


    publications chez l'Harmattan
    ...





    + INFOS et COMMANDE SUR HARMATTAN.FR
     
    2ème vitrine Rue du Lézard

    conversations sur le sexisme

    Editeur L'HARMATTAN MARS 2010Philippe CLAUZARD

     
    CONVERSATIONS SUR LE SEXISME,       
    Si l’égalité entre les femmes et les hommes progresse, force est de reconnaître que les femmes sont encore victimes de préjugés, de stéréotypes, d’inégalités qui limitent leurs vies professionnelles, familiales et sociales. L’heure demeure au développement d’une éducation à l’égalité filles – garçons, à la révision d’attitudes et de discriminations sexistes qui s’inscrivent dans des représentations traditionnelles de dévalorisation du féminin par rapport au masculin. Cette infériorisation est gravée dans le marbre de la langue, elle réside dans la catégorisation en genres hiérarchisés. « Désexiser » la langue, les jouets enfantins, les rôles sociaux des adultes ; repenser la notion de genres et leurs attributions conformes aux usages ; resituer les rapports humains dans une perspective historique et théorique ; bousculer les normes, les lieux communs… Tout cela répond à la Convention interministérielle de 2007 sur l’égalité entre femmes et hommes et les missions éducatives afférentes. Ces conversations en famille, en classe, entre élèves sont des invitations éducatives à des discussions pédagogiques qui visent plus amplement une éducation à la citoyenneté, copartagée par les coéducateurs que sont les enseignants et les parents. Homme ou femme : c’est une question de connaissance et de respect, tout simplement. Conversons-en.

    Lien pour commander l'ouvrage directement chez l'éditeur


    La condition des femmes est une question toujours actuelle qui impose des conversations de type pédagogique pour « éduquer » les esprits. En effet, si la femme est désormais libre de maîtriser sa procréation depuis deux générations, en d’autres domaines, l’égalité n’est pas encore une conquête acquise. La différenciation des responsabilités hiérarchiques, des rémunérations et des carrières demeure. Le choix des filières et des avenirs professionnels n’est pas égalitaire, tout comme les conditions de la vie quotidienne et de la représentation politique, malgré quelques petits progrès. Face au chômage, à la précarité et la violence, les femmes sont toujours les premières victimes, sans compter les violences conjugales, les brimades sexistes et d’autres exclusions. L’école de la République reçoit toujours des jeunes filles asservies, excisées, mariées de force ou voilées. Les chiffres de la violence conjugale en France demeurent plus que très alarmants : « Tous les trois jours, une femme meurt, victime de violence conjugale » (Statistiques de novembre 2006, extrait de www.femmes-egalite.gouv.fr) 

    Philippe Clauzard est enseignant formateur. Docteur en sciences de l’éducation et de la formation, il s’intéresse de près à la formation des enseignants, aux questions de citoyenneté et de maîtrise de la langue ainsi qu’aux pratiques enseignantes. Ces conversations sur le sexisme font suite à la publication de précédentes « conversations sur l’homophobie ». Sexisme et homophobie étant deux formes d’exclusion en interaction. Trois livres parues chez l'Harmattan Collection Sexualités Humaines avec "De l'amour pour tous!", "Conversations sur l'homophobie" et "Conversations sur le sexisme"

    Conversations sur l'HOMOPHOBIE

    Editeur: L'HARMATTAN,  MAI 2002Philippe CLAUZARD

     

    Depuis quelques années, les médias - télévision, cinéma, presse - s'emparent largement du sujet de l'homosexualité à la faveur des discussions parlementaires autour du PaCS (PActe Civil de Solidarité), des débats sur les familles homoparentales et les gay-pride qui rassemblent annuellement toujours plus de personnes sur le pavé parisien pour revendiquer, entre autres, une loi condamnant les propos homophobes. Les enfants et les adolescents en sont naturellement les témoins. Ils s'interrogent sur l'homosexualité et sur les hommes et femmes homosexuels. Bien plus encore ceux qui sont préoccupés par leur orientation sexuelle. La Ligne AZUR -0 810 20 30 40 - leur offre certes un lieu de parole mais le silence sur ces questions demeure la règle dans le monde scolaire. Toutefois, des parents et des éducateurs recherchent des réponses pertinentes. A l'automne 2000, une circulaire ministérielle parue au Bulletin Officiel de l'Education nationale indiquait aux enseignants comment réagir lorsqu'un élève traite un autre élève de "pédé". D'autres textes et documents sont apparus. Des lycéens prennent pour thème de leurs nouveaux Travaux Personnels Encadrés des sujets relatifs aux homosexuels et l'homophobie.

    Lien pour commander l'ouvrage directement chez l'éditeur

    DE L'AMOUR POUR TOUS (conversations sur les orientations et les sentiments amoureux),

    .../...

    THESE A LA CARTE

    THESE A LA CARTE L’apprentissage grammatical est révélateur d’un apprentissage qui accompagne l’activité dans une circulation entre le « faire » et le « comprendre ». Nous nous référons aux travaux de Rabardel (2005) et de Pastré (2011) qui soulignent que depuis Descartes, on pose d’abord la question du sujet « épistémique », capable de raisonner à partir de ses connaissances, avant celle du sujet « capable » qui mobilise dans son action des ressources. Aujourd’hui, avec l’ergonomie cognitive et la didactique professionnelle, la perspective est renversée. Le choix est fait de subordonner le sujet connaissant au sujet capable, s’appuyant sur le constat que l’apprentissage accompagne l’activité, l’activité constructive de l’individu accompagne l’activité de production. Le sujet « capable » dit « je peux, je ne peux pas » avant de dire « je sais, ou je ne sais pas ». Le sujet capable est un sujet dont le développement porte, non sur l’acquisition explicite de savoirs, mais sur l’apprentissage en situation. Cela nous fait penser aux apprentissages sur la langue qui se développent en situation de manipulation et de communication. L’apprentissage sur la langue est un long tissage des diverses dimensions de ce média si particulier qui permet l’entrée dans tous les apprentissages....
    A COMMANDER AUPRES DES SERVICES DE L'ATELIER NATIONAL DE REPRODUCTION DE THESES


    PUBLICATIONS KDP
    Kindle Direct Publishing





    PUBLICATIONS HARMATTAN.




    2 - COLLECTION LE LEZARD EN FICTIONS


    prochainement à paraître, sous presse ou en écriture...


    3 - COLLECTION LE LEZARD EN ATELIERS


    prochainement à paraître, sous presse ou en écriture...


    4 - COLLECTION LE LEZARD EN VOYAGES